En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies qui visent à vous proposer le meilleur service possible.
En savoir plus

Notre vision du diamant

Amoureux du beau et fascinés par les progrès technologiques, notre ambition est de créer une joaillerie audacieuse et engagée, en alliant artisanat et innovation.

C’est à New York où nous avons passé deux ans de vie que nous avons découvert cette brillante innovation : le diamant de synthèse. Depuis, ce diamant cultivé en laboratoire résonne en nous comme une alternative évidente au diamant de mine, comme un progrès social et environnemental.

Moderne, il révolutionne le monde de la joaillerie. Responsable, il laisse notre terre intacte. Traçable, il garantit des conditions de travail justes et équitables. En quête de sens et de transparence, nous sommes ainsi parvenus à créer une joaillerie désirable, éthique et responsable. Comment ne pas succomber à ce joyau du XXIème siècle ?

Qu’est-ce qu’un diamant de synthèse ?

Un diamant, tout simplement.

Saviez-vous que le diamant est la pierre précieuse dont la composition chimique est la plus simple ? Qu’il soit extrait de la terre ou créé en laboratoire, le diamant est constitué d’un seul corps pur : le carbone.

Ainsi, le diamant de synthèse présente exactement les mêmes propriétés physiques, chimiques et visuelles que le diamant de mine. Un gemmologue, à l’œil nu, à la loupe ou même au microscope x10 ne saurait le différencier. C’est un diamant. Leur seule différence : leur origine. L’un est issu des mines, l’autre est créé en laboratoire par l’homme.

Fruit de la science et de l’innovation technologique, le diamant de synthèse est aujourd’hui le seul diamant complètement traçable conçu dans le respect des hommes et de notre planète.

Comment créer un diamant de synthèse en laboratoire ?

Pour bien comprendre, commençons avec un peu de géologie… Il y a environ 100 millions d’années, les diamants se sont formés à plus de 150km sous terre à partir de carbone pur soumis à des températures et pressions extrêmement élevées. Ces diamants bruts sont ensuite remontés à la surface de la terre par procédé d’éruptions volcaniques. En creusant, l’homme découvre régulièrement des gisements et y ouvre des mines à ciel ouvert pour venir puiser ces ressources.

Grâce aux progrès technologiques, il est possible aujourd’hui de s’offrir un diamant en laissant notre terre intacte. En reproduisant en laboratoire les conditions terrestres propices à la formation d’un diamant ; carbone pur mis sous haute pression et haute température ; nous sommes capables de créer de vrais diamants, identiques à ceux extraits des mines, mais avec un moindre impact humain et environnemental.

Cultiver un diamant requiert patience, rigueur et perfection. Tout comme le processus naturel de croissance du diamant à 150km sous terre, il faut en moyenne 4 à 6 semaines pour faire « pousser » un carat de diamant en laboratoire. La pierre brute est ensuite taillée et polie par la main de l’homme afin d’y révéler tous ses éclats. C’est ici que la magie opère. Le diamant nous dévoile toute sa beauté. Comme un jeu de séduction, il étincelle la lumière, il capte les regards, il nous séduit par sa brillance et ses mille feux arc-en-ciel.

Pourquoi privilégier le diamant de synthèse ?

Un diamant dans l’ère du temps.

Zéro mine, zéro conflit, zéro extraction. Le diamant de synthèse est une solution innovante face aux dérives de l’industrie diamantaire : épuisement des ressources de la terre, surexploitation des êtres humains, pollution, diamants de conflit et contrebande.

Le diamant de synthèse est aujourd’hui le seul diamant éthique complétement traçable. Pas de doute, nous savons de quel laboratoire il provient, et dans quelles conditions il a été créé.

Les études évaluent son empreinte carbone à 8 fois moins importante que celle du diamant de mine (dans le scénario le plus pessimiste). Pas de trou dans la terre, ni de déforestation, ni de pollution des rivières et nappes phréatiques.

Le diamant de synthèse est en moyenne 30 à 50% moins cher que le diamant de mine. Sa fabrication est à l’origine plus couteuse puisqu’elle nécessite de lourds investissements technologiques et R&D. Néanmoins, puisque nous sourcons nos diamants directement aux laboratoires, nous réduisons significativement le nombre d’intermédiaires : de 10 à 15 pour le diamant de mine contre 0 à 1 pour le diamant de synthèse. Ainsi nous éliminons les marges intermédiaires et nous rendons au diamant sa juste valeur.

3 questions / réponses sur nos diamants​

CONTACT

hello@odace.co

+33 (0)6 81 34 87 07

Prenez Rendez-Vous

Vous souhaitez une bague de fiançailles, un bijou personnalisé ou simplement voir nos bijoux, contactez-nous !